Lettre à ma rose

Comme cette rose, tu es précieuse pour moi. Mon amour arrose ton âme pour faire croître cette magnifique rose que tu es. Ce n’est pas un homme qui le fera mais moi. Je te serai fidèle, je ne te décevrai pas, ce que tu cherche chez un homme, il n’y a que moi qui peut te l’offrir. Je t’aime d’un amour inconditionnel et sans compromis car tu as de la valeur à mes yeux.

S’il n’a pas su t’aimer telle que tu étais c’est parce qu’il ne peut aimer véritablement sans moi. Tu as besoin de moi car je serai le seul capable de t’apporter l’assurance et la sécurité que tu attends.

Ne sois pas trop exigeante envers toi-même, ni envers lui, accepte tes imperfections, accepte les siennes aussi, et moi je serai là pour les combler dans mon amour parfait. L’amour parfait bannit la crainte, n’ait pas peur d’aimer, n’ait pas peur de te tromper, si tu écoute ma voix, je saurai te diriger et tant que je serai là, tu n’auras rien à craindre.

Sois rassurée, tu ne peux pas te faire confiance et tu ne peux pas lui faire confiance car l’être humain est changeant et faible mais si je suis le socle de votre amour, si je suis au milieu de votre amour alors tout ira bien. Je ne te promets pas la magie des contes de fée, je ne te promets pas une romance à l’eau de rose, mais je te promets que si vous regardez à moi, que si vous placez votre confiance en moi, je saurai conduire vos cœurs et remplir vos âmes d’un amour parfait, celui qui aime en tout temps, celui qui pardonne, celui qui donne.

Ne cherche plus à être comblée par un homme, cherche mon cœur et je te comblerai, car pour moi tu es la plus belle des roses.

Dieu

Cette lettre je l’ai moi-même reçue, il est humain et normal de vouloir aimer et être aimée mais le temps et l’expérience m’ont appris que l’amour humain est imparfait. Certaines me diront que je suis pessimiste et d’autres, déçues, acquiesceront mes propos.

En fait, cette réalité est porteuse d’espoir parce qu’elle nous montre que dans nos faiblesses et nos imperfections, nous avons besoin de Dieu.

L’orgueil amène à vouloir et à attendre toujours plus de l’autre alors que l’humilité conduit à respecter et à aimer l’autre. Les exigences et les attentes déçoivent souvent et pourtant elles sont empreintes dans nos cœurs.

En regardant à Dieu, on ne se fixe plus sur soi, sur nos besoins mais sur les besoins de l’autre. Je ne dis pas qu’il est anormal d’avoir des besoins et des attentes, il est même souvent très légitime d’en avoir mais cela ne nous donne pas le droit de forcer l’autre à y répondre.

Ce que je vous dis là, humainement parlant c’est difficile à concevoir et à appliquer mais en regardant avec les yeux de Dieu, tout est possible. Cela demande un travail sur soi mais par une méditation quotidienne nous pouvons laisser Dieu transformer nos cœurs et nos pensées.

A présent, que recherches-tu réellement?

Pour une vie passionnée,

                                                            Emma

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s