Dans les larmes

Je crois qu’il y a des saisons dans la vie auxquelles on ne peut y échapper. C’est là et on a pas le choix, on doit y faire face ou la laisser nous submerger.

Il y a un temps pour tout disait l’Ecclésiaste, et il y a ce temps pour pleurer.

Une personne m’avait dit un jour que les larmes étaient un don de Dieu pour exprimer la souffrance de notre cœur et qu’aucun mot ne pouvait décrire.

Je crois qu’il ne faut pas négliger ce temps de larmes, au contraire, il faut l’affronter et mettre le doigt là où ça fait mal. L’être humain a tendance à fuir ce qui fait souffrir (en même temps, qui aime souffrir?) et pourtant on a besoin d’évacuer ce qui nous fait mal pour aller mieux. Le nier ou l’étouffer ne fera qu’empirer notre être intérieur. Il faut crever l’abcès avant qu’il ne s’infecte. Il n’y a rien de mal à vouloir s’isoler et s’enfermer dans le noir en mangeant une crème glacée devant un film si vous en ressentez le besoin mais je ne dis pas qu’il faut se morfondre, rester dans son coin et pleurer toutes les larmes de son corps durant des jours entiers à broyer du noir (là c’est que vous touchez la dépression, refusez-là et demandez à Dieu de vous en garder, si vous êtes à un stade trop avancé, c’est que vous avez besoin d’aide et, dans ce cas, parlez-en à quelqu’un). 

Je dis juste qu’il faut savoir mettre en lumière ce qui ne va pas dans notre cœur. 

Comment va ton coeur?

Mettre la lumière sur nos ténèbres et nos secrets les plus sombres permet à Dieu de manifester sa puissance et sa gloire en nous. Je ne dis pas que cela est facile, mais Dieu connaît notre véritable cœur et c’est dans le secret de la prière qu’il opère en nous ce miracle de restauration et de guérison intérieure. Parfois, il arrive qu’on soit tellement las et fatigué, qu’il paraît impossible de prier, mais le Saint-Esprit, par des soupirs, intercède alors en notre faveur. Parfois il devient même nécessaire de se confier à une sœur ou un frère en Christ pour recevoir le soutien psychologique mais surtout spirituel dont nous avons besoin. Il n’est pas nécessaire d’en parler à des tas de personnes, une personne de confiance, fidèle à Dieu, apportera le soutien dont vous avez besoin dans ses prières. La foi est un combat qu’on ne peut mener seule.

Il y a un temps pour pleurer et, dans les larmes, laisser Dieu nous consoler.

« Ceux qui planteront dans les larmes récolteront avec des cris de joie. » Psaume 126.5

Le premier réflexe que j’essaye à présent d’avoir lorsque je vais mal, c’est de me tourner vers Dieu pour lui confier mon état intérieur, ma situation et chercher à écouter sa voix (notamment par la lecture de Sa parole qui est pour nous une vérité à recevoir dans nos cœurs). Avant il m’était plus facile de me tourner vers mes amis, leur expliquer en boucle ce qui n’allait pas, non seulement ça ne me faisait pas forcément du bien, si ce n’est de raviver mes émotions au lieu de les apaiser, et en plus je n’avais pas toujours les conseils et le soutien conformes à la volonté de Dieu pour ma vie. Bien sûr, ils étaient pleins de bonnes intentions mais avec le temps, j’ai réalisé que le meilleur soutien et la meilleure consolation que je puisse avoir, se trouve auprès de Jésus.

Lorsque Lazare est mort, ses sœurs étaient remplies de tristesse et de chagrin. Et lorsque Jésus arriva pour le voir, Marthe part à la rencontre de Jésus, tandis que Marie se jette à ses pieds. Le positionnement est différent et celui du Christ s’harmonise à cette différence : il laisse pleurer Marie, il la laisse parler avec ses larmes et ne lui dit aucune parole de consolation comme à Marthe, mais il va lui répondre en s’associant à son chagrin, par ses larmes*. Comme un ami, Jésus comprend notre douleur, notre peine et notre souffrance, il la vit avec nous et sait trouver la consolation dont nous avons besoin. Il a déjà pris sur lui toutes nos détresses et nos meurtrissures, il est venu pour guérir les cœurs brisés. C’est pourquoi il n’y a pas de meilleure amitié qui puisse vous combler comme cette amitié-là.

J’ai trouvé en Jésus un ami, et j’espère que vous trouverez vous aussi en Lui cet ami parfait.

« 1L’esprit du Seigneur, l’Eternel, est sur moi, Car l’Eternel m’a oint pour porter de bonnes nouvelles aux malheureux; Il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le coeur brisé, Pour proclamer aux captifs la liberté, Et aux prisonniers la délivrance;

2Pour publier une année de grâce de l’Eternel, Et un jour de vengeance de notre Dieu; Pour consoler tous les affligés;

3Pour accorder aux affligés de Sion, Pour leur donner un diadème au lieu de la cendre, Une huile de joie au lieu du deuil, Un vêtement de louange au lieu d’un esprit abattu, Afin qu’on les appelle des térébinthes de la justice, Une plantation de l’Eternel, pour servir à sa gloire. » Esaie 61

Soyez bénies,

Pour une vie passionnée,

                                                            Emma

*Etude biblique sur la mort et la résurrection de Lazare : https://www.chretiens-en-marche.org/paroles-en-chemin/les-résurrections-et-guérisons/la-résurrection-de-lazare/

 

Références bibliques

Ecclésiaste chapitre 3

01 Il y a un moment pour tout, et un temps pour chaque chose sous le ciel :

02 un temps pour donner la vie, et un temps pour mourir ; un temps pour planter, et un temps pour arracher.

03 Un temps pour tuer, et un temps pour guérir ; un temps pour détruire et un temps pour construire.

04 Un temps pour pleurer, et un temps pour rire ; un temps pour gémir, et un temps pour danser.

05 Un temps pour jeter des pierres, et un temps pour les amasser ; un temps pour s’étreindre, et un temps pour s’abstenir.

06 Un temps pour chercher, et un temps pour perdre ; un temps pour garder, et un temps pour jeter.

07 Un temps pour déchirer, et un temps pour coudre ; un temps pour se taire, et un temps pour parler.

08 Un temps pour aimer, et un temps pour ne pas aimer ; un temps pour la guerre, et un temps pour la paix.

09 Quel profit le travailleur retire-t-il de toute la peine qu’il prend ?

10 J’ai vu la besogne que Dieu impose aux fils d’Adam pour les tenir en haleine.

11 Toutes les choses que Dieu a faites sont bonnes en leur temps. Dieu a mis toute la durée du temps dans l’esprit de l’homme, mais celui-ci est incapable d’embrasser l’œuvre que Dieu a faite du début jusqu’à la fin.

Jean chapitre 11

3 Les soeurs envoyèrent dire à Jésus : Seigneur, voici, celui que tu aimes est malade. 4 Après avoir entendu cela, Jésus dit : Cette maladie n’est point à la mort; mais elle est pour la gloire de Dieu, afin que le Fils de Dieu soit glorifié par elle.

17 A son arrivée, Jésus trouva que Lazare était depuis quatre jours déjà dans le tombeau. 18 Béthanie était près de Jérusalem, à moins de trois kilomètres,

19 et beaucoup de Juifs étaient venus chez Marthe et Marie pour les consoler de la mort de leur frère.

20 Lorsque Marthe apprit que Jésus arrivait, elle alla à sa rencontre, tandis que Marie restait assise à la maison. 21 Marthe dit à Jésus: «Seigneur, si tu avais été ici, mon frère ne serait pas mort.

22 [Cependant,] même maintenant, je sais que tout ce que tu demanderas à Dieu, Dieu te l’accordera.»

23 Jésus lui dit: «Ton frère ressuscitera.»

24 «Je sais, lui répondit Marthe, qu’il ressuscitera lors de la résurrection, le dernier jour.»

25 Jésus lui dit: «C’est moi qui suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, même s’il meurt;

26 et toute personne qui vit et croit en moi ne mourra jamais. Crois-tu cela?» 27 Elle lui dit: «Oui, Seigneur, je crois que tu es le Messie, le Fils de Dieu, qui devait venir dans le monde.»

28 Après avoir dit cela, elle alla appeler secrètement sa soeur Marie en lui disant: «Le maître est ici et te demande.»

29 A ces mots, Marie se leva sans attendre et alla vers lui.

30 Jésus n’était pas encore entré dans le village, mais il était à l’endroit où Marthe l’avait rencontré.

31 Les Juifs qui étaient avec Marie dans la maison et qui la consolaient la virent se lever soudain et sortir; ils la suivirent en disant: «Elle va au tombeau pour y pleurer.»

32 Marie arriva à l’endroit où était Jésus. Quand elle le vit, elle tomba à ses pieds et lui dit: «Seigneur, si tu avais été ici, mon frère ne serait pas mort.» 33 En la voyant pleurer, elle et les Juifs venus avec elle, Jésus fut profondément indigné et bouleversé.

34 Il dit: «Où l’avez-vous mis?» «Seigneur, lui répondit-on, viens et tu verras.»

35 Jésus pleura.

Romains Chapitre 8

26 De même aussi l’Esprit nous aide dans notre faiblesse, car nous ne savons pas ce qu’il nous convient de demander dans nos prières. Mais l’Esprit lui-même intercède par des soupirs inexprimables; 27 et celui qui sonde les coeurs connaît quelle est la pensée de l’Esprit, parce que c’est selon Dieu qu’il intercède en faveur des saints.

Jacques chapitre 5

16 Confessez donc vos péchés les uns aux autres, et priez les uns pour les autres, afin que vous soyez guéris. La prière fervente du juste a une grande efficace.

2 Corinthiens chapitre 4
6 Car Dieu, qui a dit : La lumière brillera du sein des ténèbres ! a fait briller la lumière dans nos coeurs pour faire resplendir la connaissance de la gloire de Dieu sur la face de Christ.
7 Nous portons ce trésor dans des vases de terre, afin que cette grande puissance soit attribuée à Dieu, et non pas à nous. 8 Nous sommes pressés de toute manière, mais non réduits à l’extrémité; dans la détresse, mais non dans le désespoir; 9 persécutés, mais non abandonnés; abattus, mais non perdus; 10 portant toujours avec nous dans notre corps la mort de Jésus, afin que la vie de Jésus soit aussi manifestée dans notre corps. 11 Car nous qui vivons, nous sommes sans cesse livrés à la mort à cause de Jésus, afin que la vie de Jésus soit aussi manifestée dans notre chair mortelle. 12 Ainsi la mort agit en nous, et la vie agit en vous.

Jean chapitre 15

13 Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis. 14 Vous êtes mes amis, si vous faites ce que je vous commande. 15 Je ne vous appelle plus serviteurs, parce que le serviteur ne sait pas ce que fait son maître; mais je vous ai appelés amis, parce que je vous ai fait connaître tout ce que j’ai appris de mon Père. 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s