Jésus dit « Je vous dis encore que, si deux d’entre vous s’accordent sur la terre pour demander une chose quelconque, elle leur sera accordée par mon Père qui est dans les cieux. Car là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d’eux. » Mathieu 18 v.19-20

La prière d’intercession est un sujet qui me passionne depuis trois ans maintenant. Cela s’est révélé à moi lorsque Jésus a guérit mon coeur suite à une rupture amoureuse après 5 ans de relation. Autant vous dire que le lien qui m’avait attaché à cet homme était difficile à couper et que cette séparation m’avait brisée.

Pourtant, dans sa grâce infinie, Dieu m’a guérie. Je sais que des personnes ont prié pour moi, et lors d’un séminaire chrétien sur le sujet du Saint-Esprit et comment collaborer avec lui, alors que mon âme était blessée et attristée, Jésus m’a délivrée au milieu de prières et louanges puissantes.

Suite à cette expérience, j’eus dans mon coeur le désir de prier et d’intercéder pour les autres. J’assistais même plus tard à un séminaire d’une semaine sur la prière d’intercession. Ce séminaire fut riche en connaissances et en expériences. On ne s’imagine pas toujours la puissance qu’il peut y avoir derrière la prière.

La pratique de la prière peut paraître souvent banale. On s’adresse à Dieu, on lui demande quelque chose puis on retourne à nos occupations. La prière d’intercession va plus loin, elle entre dans une relation d’intimité avec le Père et le Saint-Esprit, une connexion s’établit et notre temps de prière prend une dimension encore plus profonde avec notre Créateur.

Qu’est-ce que la prière d’intercession ?

D’après le Larousse, prier signifie : « S’adresser à Dieu, à un être surnaturel pour l’adorer, l’honorer, le supplier, lui demander quelque chose. »

Et intercéder signifie : « Intervenir en faveur de quelqu’un, parler pour lui. »

En somme, la prière d’intercession est l’action de demander à Dieu quelque chose en faveur de quelqu’un. On notera que, dans la première définition, prier demande de l’humilité. Il n’y a pas de prière d’intercession sans louanges, sans adorer Dieu et reconnaître son autorité et sa puissance. Néhémie nous le montre au chapitre 1 lorsqu’il intercède en faveur du peuple d’Israël. Beaucoup d’hommes et de femmes dans la Bible ont eu recours à la prière d’intercession et, très souvent, de nombreux miracles ont découlés.

Dieu écoute un coeur repentant, humble et sincère envers Lui.

Pourquoi prier ?

L’intérêt de la prière d’intercession est de connaître la volonté de Dieu.

« Voici donc comment vous devez prier: Notre Père qui es aux cieux! Que ton nom soit sanctifié; que ton règne vienne; que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. » Mathieu 6 v.9-10

La prière nous permet de connaître le plan de Dieu et sa stratégie. Quand ? Comment ? Pourquoi ? Quels sont les motifs de mon coeur ?

Souvent, nous ne recevons pas parce que nous demandons mal, pour satisfaire les désirs de notre coeur.

« Vous demandez, et vous ne recevez pas, parce que vous demandez mal, dans le but de satisfaire vos passions. » Jacques 4 v. 3

Comment prier ?

Une des notions que j’appris à ce séminaire est de prier non pas comme moi je veux prier mais de demander à Dieu comment il désire que je prie pour une situation ou une personne. Ce changement de position fut pour moi une révélation qui me permis de voir une réelle différence dans ma vie de prière. Prier selon le coeur de Dieu et non prier selon un coeur égoïste et/ou rempli de colère, d’orgueil ou de jugement change la donne !

« Seigneur, comment vois-tu cette personne/situation ? Comment puis-je prier pour cette personne/situation ? »

Jésus menait une vie d’amour, de même, dans nos prières, il convient d’être remplis d’amour pour ceux pour qui on prie. Avoir une position d’amour nous permet de ne pas nous éloigner du coeur de Dieu et de connaître Sa volonté.

« La haine excite des querelles, Mais l’amour couvre toutes les fautes. » Proverbes 10.12

« Avant tout, aimez-vous ardemment les uns les autres, car l’amour garde le silence sur un grand nombre de péchés. » 1 Pierre 4 v. 8

Pour qui prier ?

La prière d’intercession s’adresse en particulier aux non-croyants. Nous avons besoin du cœur de Dieu pour intercéder pour le salut des non-croyants. Et c’est ce point que nous verrons dans les autres articles de cette série.

Nous pouvons aussi intercéder pour des personnes ou une situation particulière qu’ils rencontrent.

Alors que j’étais malade, pendant très longtemps, mon mari et moi, nos familles, notre église et nos amis avons intercédé pour ma santé et ma guérison. Leurs prières m’a été d’un grand soutien car de nombreuses fois j’ai douté de la volonté de Dieu de me guérir et de vouloir abandonner ma foi en Lui. Mais nous avons pu nous réjouir ensemble de la victoire de Dieu lorsqu’il a répondu à nos prières. Cela montre combien nous avons besoin des autres pour tenir dans notre foi et ne pas rester seuls. Fréquenter et devenir membre d’une église est important pour un croyant.

La prière nous maintient dans la foi, la patience et la persévérance. Nous pouvons être certains que Dieu nous entend et répondra à nos prières. Peut-être pas toujours de la manière à laquelle on s’y attend, mais si nous prions selon le coeur de Dieu, il nous donne la capacité d’accepter sa volonté.

Et si nous sommes trop fatigués et découragés pour prier, Jésus nous dit de venir à Lui pour nous décharger de tous nos fardeaux et lui-même intercède pour nous.

« Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos. Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de coeur; et vous trouverez du repos pour vos âmes. Car mon joug est doux, et mon fardeau léger. » Matthieu 11 v. 28-30

« J’estime que les souffrances du temps présent ne sauraient être comparées à la gloire à venir qui sera révélée pour nous. Aussi la création attend-elle avec un ardent désir la révélation des fils de Dieu. Car la création a été soumise à la vanité, -non de son gré, mais à cause de celui qui l’y a soumise, avec l’espérance qu’elle aussi sera affranchie de la servitude de la corruption, pour avoir part à la liberté de la gloire des enfants de Dieu. Or, nous savons que, jusqu’à ce jour, la création tout entière soupire et souffre les douleurs de l’enfantement. Et ce n’est pas elle seulement; mais nous aussi, qui avons les prémices de l’Esprit, nous aussi nous soupirons en nous-mêmes, en attendant l’adoption, la rédemption de notre corps. Car c’est en espérance que nous sommes sauvés. Or, l’espérance qu’on voit n’est plus espérance: ce qu’on voit, peut-on l’espérer encore? Mais si nous espérons ce que nous ne voyons pas, nous l’attendons avec persévérance.

De même aussi l’Esprit nous aide dans notre faiblesse, car nous ne savons pas ce qu’il nous convient de demander dans nos prières. Mais l’Esprit lui-même intercède par des soupirs inexprimables; et celui qui sonde les coeurs connaît quelle est la pensée de l’Esprit, parce que c’est selon Dieu qu’il intercède en faveur des saints.

Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein. Car ceux qu’il a connus d’avance, il les a aussi prédestinés à être semblables à l’image de son Fils, afin que son Fils fût le premier-né entre plusieurs frères. Et ceux qu’il a prédestinés, il les a aussi appelés; et ceux qu’il a appelés, il les a aussi justifiés; et ceux qu’il a justifiés, il les a aussi glorifiés.

Que dirons-nous donc à l’égard de ces choses? Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous? Lui, qui n’a point épargné son propre Fils, mais qui l’a livré pour nous tous, comment ne nous donnera-t-il pas aussi toutes choses avec lui? Qui accusera les élus de Dieu? C’est Dieu qui justifie! Qui les condamnera? Christ est mort; bien plus, il est ressuscité, il est à la droite de Dieu, et il intercède pour nous!

Qui nous séparera de l’amour de Christ? Sera-ce la tribulation, ou l’angoisse, ou la persécution, ou la faim, ou la nudité, ou le péril, ou l’épée?
selon qu’il est écrit: C’est à cause de toi qu’on nous met à mort tout le jour, Qu’on nous regarde comme des brebis destinées à la boucherie.

Mais dans toutes ces choses nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés. Car j’ai l’assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni les choses présentes ni les choses à venir, ni les puissances, ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur. » Romains 8 v. 18-39

La prière est une arme spirituelle puissante que Dieu nous donne pour tenir face à l’adversité, seulement cela doit se faire selon sa volonté et dans l’amour.

Cet article est le premier d’une série dans laquelle je vous partage les enseignements-clés que j’ai reçu lors d’un séminaire sur la prière d’intercession. Si vous avez des questions sur le sujet, n’hésitez pas à me les poser en commentaires ou via le formulaire de contact, je partagerai avec vous avec plaisir !

Pour une vie passionnée,

                                                            Emma

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s