Je partage un sujet qui a été abordé dans notre église il y a quelques mois et qui peut nous parler en cette période que nous vivons (j’ai « résumé » l’enseignement mais n’hésitez pas à écouter le podcast pour avoir le message en entier, traduit en français). [Cliquez ici pour écouter]

Pourquoi la souffrance si Dieu existe ?

« Les gens sont spirituellement affamés et je crois que la Parole de Dieu est le pain de vie. Je vais faire de mon mieux pour équilibrer un argument intellectuel, avec amour et compassion pour les personnes qui ont souffert des choses terribles.

Souvent nous demandons pourquoi la souffrance existe parce que nous-mêmes passons par de profondes souffrances.

Premier point : il y a une réalité objective du mal.
Beaucoup de personnes pensent que Dieu ne peut pas être complètement bon s’il y a le mal sur terre, ils remettent en question l’existence de Dieu à cause de l’existence du mal. Si Dieu est bon, pourquoi de mauvaises choses arrivent ? Donc si le mal existe, Dieu n’existe pas, c’est un argument logique.
Pourtant, comment dire que c’est mal si on a rien de bon à quoi le comparer ?

Si on ne croit pas en Dieu, on ne peut pas dire quelque chose est mal. Sans Dieu chacun peut baser ce qui est mal sur sa propre vision des choses, si c’est le cas alors on a 7 milliards de raisons différentes du bien et du mal.

Certaines personnes disent : on a pas besoin de Dieu pour dire ce qui est bon ou mal, c’est l’argument de l’évolution. On sait ce qui est bon ou mal sur la base de ce qui est favorable pour nous. Problème avec cet argument : il enlève toute notion de valeur intrinsèque à l’être humain. On ne peut pas uniquement prendre des décisions sur ce qui est bon pour l’évolution de l’espèce car il y a une valeur à l’intérieur de chaque être humain.

Le second point est la limite de la connaissance humaine.
Les enfants sont limités par la compréhension de ce qui se passe pour eux, et en tant qu’être humains nous sommes limités par la compréhension de ce monde. Ma maman me disait lorsqu’elle me punissait : « je le fais parce que je t’aime » et à ce moment je pensais qu’elle me détestait mais maintenant en tant qu’adulte je suis reconnaissant pour ce qu’a fait ma mère pour me discipliner.

Certaines personnes ont dit : si Dieu a ses raisons, pourquoi je ne peux pas comprendre toutes les voies de Dieu ? La réponse est simple, si on était capables de le comprendre, il ne serait pas vraiment Dieu, il ne serait pas un être supérieur. Si on comprenait Dieu, alors cela voudrait dire que Dieu n’est pas Dieu. C’est un argument rationnel.
Dieu ne peut pas être non Dieu alors on ne peut pas comprendre ses voies. On ne peut pas espérer avoir toutes les réponses à nos questions, c’est dur et frustrant car on aime à penser que nous sommes les dieux de notre propre existence.

Dans le premier point, nous avons vu que l’existence du mal prouve l’existence du bien mais on ne peut pas comprendre ses lois sur les bases de la logique.

Troisième point, la réponse de la liberté. Quel genre de Dieu pourrait créer un monde où il y a le mal ? Pourquoi permet-il des choses aussi horribles ? S’il est si bon, pourquoi il créerait un monde avec tant de douleurs ?

On sait que Dieu valorise la relation et l’amour plus que n’importe quoi d’autre. Lorsqu’il a crée l’être humain, il l’a crée pour avoir une relation avec lui. Pour qu’une relation soit réelle, il faut qu’elle ait été choisie. Si Tanya avait été forcée de m’épouser, je me serais demandé si elle était sincère. Parce que Dieu veut une relation réelle et sincère avec nous, il nous a laissé le choix, mais quand on a la liberté de dire non à une relation, il y a une probabilité de souffrance.

Les humains ont la liberté et parce qu’on a la liberté, ce qu’on fait avec cette liberté est de notre ressort. On ne peut donc pas blâmer Dieu pour le mal qu’il y a dans le monde car ce mal c’est nous qui l’avons fait. Quand Dieu a crée le monde il a fait quelque chose de bon mais les hommes ont choisi de pêcher. Le mal existe dans ce monde parce que l’être humain est mauvais et comme on ne peut pas blâmer Einstein pour ce que les hommes ont fait des armes nucléaires, on ne peut pas blâmer Dieu pour la souffrance sur terre.

Quatrième point, tout ce qui est arrivé dans votre vie, a fait ce que vous êtes aujourd’hui. On aimerait que notre vie soit comme elle est mais sans cette partie qui nous a fait souffrir. Or, on ne peut pas enlever les mauvaises parties de notre vie.

Pensez à la meilleure personne que vous connaissez ? Pensez à son caractère, ses relations, ses succès, ses sacrifices… Pour moi, Nelson Mandela est un extraordinaire exemple.
Maintenant essayez d’imaginer cette personne, sans les difficultés dans sa vie. Pour moi, Nelson Mandela a pu montrer le pardon même si des choses terribles ont été faites contre lui, mais il n’aurait pas été aussi incroyable s’il n’aurait pas montré cette puissance de pardon. On ne peut pas avoir de courage si le mal n’existait pas, on n’aurait aucune opportunité de montrer la force du cœur humain. A cause de l’existence du mal, on peut montrer la force de notre cœur humain, sinon nous serions tous des robots.

Comment auriez-vous crée le monde ? Si vous enlevez le mal, vous enlevez la liberté de choix, vous obtenez des robots pas des humains.

Pourquoi le mal existe dans le monde si Dieu existe ? Je suis certain que beaucoup ont souffert mais il existe quelque chose de puissant : Jésus a vécu la vie et a souffert comme nous, c’est un Dieu qui a souffert avec nous.

Un parent aimant n’enlève pas la souffrance de son enfant, ce n’est pas possible, mais il est celui qui est prêt à souffrir avec son enfant et c’est ce que Dieu a fait pour nous.

Dernier point, c’est la perspective.
On se focalise souvent sur ce qui est terrible (image d’une naissance : accouchement horrible mais la naissance de l’enfant est magnifique). Quand on ne comprend pas ce qui se passe, on voit juste le moment douloureux et peut-être que vous traversez de terribles souffrances, il y en aura toujours à un moment de notre vie mais un jour dans les cieux il n’y aura plus de souffrances. L’existence humaine dans la perspective de l’éternité est juste un petit moment, si on se soumet à Jésus alors dans l’éternité on sait qu’il n’y aura plus de souffrances.

Peut-être que vous restez frustrés intellectuellement de ma réponse, ce qui peut arriver, et je peux vous conseiller des livres sur le sujet. Peut-être vous n’avez pas été satisfaits émotionnellement car vous avez beaucoup souffert : vous ne trouverez pas la réponse à cela dans un livre académique mais ce dont vous avez besoin c’est de l’amour de Dieu. Dieu fait toujours du bien à partir du mal que les humains ont crées. Peut-être qu’on peut le voir maintenant, peut-être qu’on ne peut pas le voir maintenant mais un jour on saura. »

Pasteur Lance De Ruig – Eglise Liberté

Si vous avez des questions ou désirez en savoir plus, n’hésitez pas à me contacter !

Pour une vie passionnée,

                                                            Emma

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s