Sagesse d’en-haut

La sagesse a toujours été un aspect de Dieu qui me fascinait. Une sagesse infinie qui dépasse la sagesse de l’homme.

Dans la Bible, le livre des Proverbes regorge de conseils et d’instructions pour nous conduire dans la sagesse de Dieu et c’est à chaque fois pour moi une source d’eau vive pour mon âme. Je suis émerveillée devant une telle sagesse, des paroles qui suscitent en moi une admiration et un profond respect face à tant de connaissances.

Ce livre a été écrit par le roi Salomon, un roi rempli de la sagesse de Dieu. Lorsque Dieu lui demanda ce qu’Il désirait, il demanda la sagesse et l’intelligence afin d’avoir du discernement pour diriger le peuple d’Israël, et Dieu le lui accorda. (Livre 2 Chroniques chapitre 1).

La sagesse de Dieu confond les sages de ce monde car Sa sagesse est au-delà des pensées du cœur de l’homme. Sans Dieu notre cœur est soumis à des pensées qui nous rendent esclaves; avec Dieu, notre cœur devient Son cœur et nos pensées deviennent Ses pensées. 

Salomon nous dit au premier chapitre des Proverbes que si nous désirons la sagesse, si nous désirons recevoir la connaissance et le discernement, nous devons écouter. Puis il nous donne la première étape pour accéder à la sagesse de Dieu : 

 » Le commencement de la sagesse, c’est la crainte de l’Éternel. » (Proverbe chapitre 1 verset 7)

Ici la crainte signifie le respect de Dieu, le respect de Sa Parole dans notre vie. 

Notre coeur humain, rempli de désirs et de convoitises, nous éloigne de la sagesse de Dieu, nous pouvons craindre religieusement Dieu par de bonnes actions mais notre coeur demeure le même. C’est pourquoi, Jésus qui a donné sa vie pour nous sauver, a porté avec lui à la croix nos péchés, nos désirs mauvais et les convoitises de notre coeur. Ainsi, il nous a rendu libres afin de recevoir en Lui la vie éternelle. Marcher dans la sagesse par la chair c’est nous donner gloire à nous-même mais marcher dans sa sagesse par Son esprit, c’est confier à Dieu notre cœur pour le laisser vivre en nous.

Nous pouvons alors demander à Dieu Son Esprit afin que nous puissions avoir Ses yeux et recevoir Son cœur pour comprendre Sa sagesse.

Pour une vie passionnée,

                                                            Emma

La Parole de Dieu

J’ai souvent entendu dire que Dieu restait silencieux dans son ciel, qu’Il observe et ne fait rien pour aider les hommes dans leurs souffrances. Pourtant, je me dis que c’est l’homme lui-même qui s’est détourné de Dieu, alors pourquoi exiger son aide quand nous avons choisi de nous éloigner de Lui?

C’est vrai qu’il est plus facile de se plaindre – je parle en connaissance de cause – et qu’il est plus simple de jeter la pierre et d’en vouloir à Dieu, de lui rejeter la faute, mais cela n’enlèvera ni n’ajoutera quoique ce soit à la situation, alors pourquoi ne pas plutôt dépenser cette énergie à nous tourner vers Dieu pour Lui demander son aide?

Dieu est amour, Il désire plus que tout protéger et veiller sur ses enfants, il ne rejettera pas celui ou celle qui se tournera vers Lui pour lui demander son aide.

Son aide, nous pouvons la recevoir dans la prière et dans sa Parole.

“La parole de Dieu est une lampe à mes pieds, une lumière sur mon sentier.” Psaumes 119.105

Dieu n’est pas resté silencieux dans son ciel, il nous a donné la Bible pour que nous puissions mieux le connaître. Par Sa parole, Dieu nous parle et nous dirige dans notre vie, elle est une source d’eau vive qui désaltère notre âme. Il nous donne non seulement la possibilité de le connaître mais nous montre aussi comment faire pour vivre en accord avec Lui.

On pense parfois qu’il faut faire tout un tas d’efforts pour plaire à Dieu : établir un plan de lecture de la Bible en un an, prier 1h le matin, 1h le soir, faire une étude biblique chaque semaine… J’ai fais toutes ces choses par mes propres forces, croyant plaire à Dieu et être dans sa volonté, mais très vite mes désirs personnels me rattrapaient : je me sentais alors incapable d’aimer Dieu et de suivre sa Parole comme il le voulait. Par honte (et par facilité aussi je dois le dire), je finissais par m’éloigner de Lui, pensant que sa Parole était trop difficile à suivre et une contrainte pour ma vie.

En réalité, à ce moment là, mon coeur ne lui appartenait pas.

Dieu ne demande qu’une chose : notre coeur.

Certes, je n’ai pas dis que donner son coeur était simple.

Respecter la parole de Dieu au détriment de nos désirs personnels et de notre volonté n’est pas chose facile. Il n’y a que Dieu qui puisse changer notre coeur et nous donner cette force, cette capacité à le suivre et à le servir. Le reste suivra, lire, méditer et étudier sa parole devient alors un besoin quotidien sans que cela demande un effort, prier devient spontané et naturel, notre connexion à Dieu se fait alors de manière permanente.

Il nous donne Sa Parole, non pour nous contraindre, mais pour nous aimer, nous aider et nous protéger dans notre marche avec Lui : au cœur de chacun de ses commandements se cache un amour protecteur et bienveillant.

Nous réalisons par son Saint-Esprit combien nous avons besoin de Lui, Il nous amène à lui donner notre cœur entier, et il le prend tel qu’il est.

Je remercie Dieu de m’avoir permise de le connaître, sans Lui, sans sa Parole, il m’aurait été difficile de vivre certaines souffrances dans ma vie, mais lorsque je me remets à Dieu, lorsque je m’abandonne à Lui et que je lui donne toute ma confiance, c’est là qu’Il change mon cœur, qu’Il me dirige et me donne son repos.

Tu ne sais peut-être pas pourquoi tu vis cette situation, tu te demande même où se trouve Dieu et s’il ne t’a pas abandonné. A cela je répondrai que Dieu est fidèle, Il ne t’abandonne pas, comme un Père, Il veille sur toi et désire prendre soin de toi. Il ne t’oublie pas, pour toi, il ouvre grand ses bras…

 

Jésus dit: Demandez, et l’on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l’on vous ouvrira. Car quiconque demande reçoit, celui qui cherche trouve, et l’on ouvre à celui qui frappe. Quel est parmi vous le père qui donnera une pierre à son fils, s’il lui demande du pain? Ou, s’il demande un poisson, lui donnera-t-il un serpent au lieu d’un poisson? Ou, s’il demande un œuf, lui donnera-t-il un scorpion? Si donc, méchants comme vous l’êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison le Père céleste donnera-t-il le Saint-Esprit à ceux qui le lui demandent. (Luc 11)

Pour une vie passionnée,

                                                            Emma