Où est ton trésor ?

Une de mes activités favorites est le loisir créatif : j’aime peindre, dessiner, créer, … mais le temps manque souvent, ou plutôt je ne prenais pas forcément le temps pour cette activité. Il est plus tentant de regarder une série, aller sur les réseaux sociaux, regarder des vidéos sur YouTube… plutôt que de s’embêter à sortir des crayons, du papier et laisser vivre son imagination, qui, il est vrai, demande un peu d’effort.

J’imagine que certains se reconnaissent car je le sais, je ne suis pas la seule !

Ce temps de confinement oblige à développer notre créativité, en tout cas si ce n’est pas le cas pour vous, je recommande fortement de faire une activité créative pour déconnecter le cerveau des écrans et réveiller la créativité qui sommeille en vous.

En tant que chrétienne, je me suis dis : « pourquoi ne pas allier méditation et créativité ?! ».

Oui c’est possible ! Une pratique très répandue en Amérique et qui commence en France est le Bible Journaling. Il existe des bibles avec, sur chaque page, une marge réservée à la méditation créative.

Ainsi, il est possible d’étudier la Bible, de la méditer et de l’imprégner dans son coeur en inscrivant ses pensées par des dessins, de l’aquarelle, une écriture, …. .

Le mieux est que je vous montre les photos de ma dernière méditation sur ma Bible Journal de bord, ce sera plus simple :

Ma méditation était sur Mathieu chapitre 6.19-21, quand Jésus dit :

« Ne vous amassez pas des trésors sur la terre, où la teigne et la rouille détruisent, et où les voleurs percent et dérobent; mais amassez-vous des trésors dans le ciel, où la teigne et la rouille ne détruisent point, et où les voleurs ne percent ni ne dérobent. Car là où est ton trésor, là aussi sera ton coeur. »

Je crois que cette méditation a toute son importance dans la situation actuelle : où se trouve notre trésor ? Et donc, où se trouve notre coeur ?

Dans les choses terrestres et éphémères, ou bien dans les choses célestes et les promesses de Dieu ?

J’ai trouvé en Jésus la paix, la joie, le véritable amour et la vie en abondance, peu importent les circonstances qui se présentent car il est toujours avec moi.

Peux-tu en dire autant ?

Si ce n’est pas le cas, Jésus t’attends et ne demande qu’à ouvrir ses bras pour t’apporter ce dont tu as besoin. Il ne te reste plus qu’à faire un choix.

Pour une vie passionnée,

                                                            Emma

Etre chrétien, qu’est-ce que c’est ?

Ces derniers temps je me demandais quel regard pouvait-on avoir sur un chrétien, surtout lorsqu’on ne partage pas la même foi ou les mêmes convictions.

Je me souviens que lorsque j’étais adolescente et que je voyais les personnes chanter à l’église, je ne comprenais pas comment on pouvait louer et adorer un Dieu qu’on ne voyait pas et qui plus est n’existe peut-être pas. Certes, on dit que la Bible est la parole de Dieu et la foi de ces personnes semblait sincère mais en tant qu’étudiante en filière scientifique, rien ne prouvait concrètement que Dieu existait et que la Bible n’était pas juste un conte inventé.

[Par la suite, j’ai appris qu’il existait des faits historiques et des preuves scientifiques qui révélaient la véracité de la Parole de Dieu, que la science est la foi ne s’opposaient pas forcément.]

En réalité, je n’avais pas encore compris l’amour de Dieu. Je l’ai réalisé à 19 ans, lorsque j’ai compris que Dieu avait sacrifié son fils Jésus pour pardonner mes péchés et me sauver, il l’a fait par amour, et Jésus avait accepté ce sacrifice par amour.

L’être humain par définition est pécheur, son coeur se porte vers de mauvais désirs et cela fait partie de sa nature, de son essence. L’orgueil fait partie de nous, le mal est attaché à nous, même si nous voulons faire le bien comme disait l’apôtre Paul, c’est le mal que nous faisons. Je peux faire toutes les bonnes actions que je veux mais il suffit d’une pensée impure, d’un mensonge qui paraît innocent ou d’un geste guidé par la colère ou la jalousie pour commettre ce qui est mal. La nature humaine est pécheresse et l’homme est ainsi devenu esclave de cette nature.

Le seul moyen de pouvoir délivrer l’homme de cette nature mauvaise, charnelle et passionnelle, était le plan rédempteur de Dieu. Jésus était pleinement humain mais il était aussi pleinement Dieu. Il a été tenté comme nous, il a ressenti la colère et la tristesse comme nous, mais en cela, il n’a jamais péché car il est le fils de Dieu. Pour être pardonné, il fallait qu’un agneau sans tâche soit sacrifié, et Jésus était cet agneau sans tâche car il n’avait jamais péché.

Ce sacrifice nous donne aujourd’hui la possibilité d’être pardonné, de nous repentir, d’être libéré du péché et de changer notre attitude, de nous dépouiller de notre nature humaine pécheresse pour revêtir une nouvelle nature, celle du coeur de Dieu.

Le chrétien est-il alors devenu parfait?

Un jour, une amie m’a dit qu’elle avait l’impression que les chrétiens essayaient de tout faire pour plaire à Dieu par leurs chants, leur façon d’aimer Dieu, de parler de Lui. Et parfois, j’entends dire que telle personne a fait quelque chose qu’il ne fallait pas alors qu’elle est chrétienne. 

Il est vrai qu’un chrétien devrait et doit donner un bon témoignage, mais avant tout un chrétien est un pécheur qui a reconnu sa faute, s’est humilié et a découvert son besoin de Dieu pour avancer et grandir.

Jésus est pour nous un modèle, un exemple et s’attacher à Lui nous aide à nous approcher de Dieu. Il est le seul chemin qui nous conduit à la vérité et à la vie éternelle. La vie éternelle c’est non seulement avoir l’assurance de le retrouver au ciel mais c’est aussi la paix, la joie et la vie pour nos âmes en abondance, en tout temps et en toutes circonstances. 

Aucun être humain n’est parfait, un chrétien ne l’est pas plus, il a lui aussi ses faiblesses et ses combats. Le chrétien dans son humanité est imparfait, mais il choisi de s’appuyer sur Dieu pour tenir sur le bon chemin, il choisi de se conformer à Sa Parole et de faire sa volonté car elle est bonne pour lui. Le chrétien choisi de donner sa vie et son coeur à Jésus, le seul homme qui dans son humanité a été parfait.

En fait, c’est par sa reconnaissance envers un tel acte d’amour, le sacrifice de Jésus, que le chrétien découvre une passion et un coeur brûlant pour Celui qui l’a pardonné et sauvé.

Jésus dit : “Je suis le chemin, la vérité et la vie. Nul ne vient au Père que par moi.”

Acceptes-tu Jésus dans ta vie?

Si tu as des questions ou si tu désires aller plus loin, n’hésites pas à venir me contacter.

Pour une vie passionnée,

                                                            Emma

Lettre à ma rose

Comme cette rose, tu es précieuse pour moi. Mon amour arrose ton âme pour faire croître cette magnifique rose que tu es. Ce n’est pas un homme qui le fera mais moi. Je te serai fidèle, je ne te décevrai pas, ce que tu cherche chez un homme, il n’y a que moi qui peut te l’offrir. Je t’aime d’un amour inconditionnel et sans compromis car tu as de la valeur à mes yeux.

S’il n’a pas su t’aimer telle que tu étais c’est parce qu’il ne peut aimer véritablement sans moi. Tu as besoin de moi car je serai le seul capable de t’apporter l’assurance et la sécurité que tu attends.

Ne sois pas trop exigeante envers toi-même, ni envers celui que tu attends, accepte tes imperfections, accepte les siennes aussi, et moi je serai là pour les combler dans mon amour parfait. L’amour parfait bannit la crainte, n’ait pas peur d’aimer, n’ait pas peur de te tromper, si tu écoute ma voix, je saurai te diriger et tant que je serai là, tu n’auras rien à craindre.

Sois rassurée, tu ne peux pas te faire confiance et tu ne peux pas lui faire confiance car l’être humain est changeant et faible mais si je suis le socle de votre amour, si je suis au milieu de votre amour alors tout ira bien. Je ne te promets pas la magie des contes de fée, je ne te promets pas une romance à l’eau de rose, mais je te promets que si vous regardez à moi, que si vous placez votre confiance en moi, je saurai conduire vos cœurs et remplir vos âmes d’un amour parfait, celui qui aime en tout temps, celui qui pardonne, celui qui donne.

Ne cherche plus à être comblée par un homme, cherche mon cœur et je te comblerai, car pour moi tu es la plus belle des roses.

Dieu

Cette lettre je l’ai moi-même reçue, il est humain et normal de vouloir aimer et être aimée mais le temps et l’expérience m’ont appris que l’amour humain est imparfait. Certaines me diront que je suis pessimiste et d’autres, déçues, acquiesceront mes propos.

En fait, cette réalité est porteuse d’espoir parce qu’elle nous montre que dans nos faiblesses et nos imperfections, nous avons besoin de Dieu.

L’orgueil amène à vouloir et à attendre toujours plus de l’autre alors que l’humilité conduit à respecter et à aimer l’autre. Les exigences et les attentes déçoivent souvent et pourtant elles sont empreintes dans nos cœurs.

En regardant à Dieu, on ne se fixe plus sur soi, sur nos besoins mais sur les besoins de l’autre. Je ne dis pas qu’il est anormal d’avoir des besoins et des attentes, il est même souvent très légitime d’en avoir mais cela ne nous donne pas le droit de forcer l’autre à y répondre.

Ce que je vous dis là, humainement parlant c’est difficile à concevoir et à appliquer mais en regardant avec les yeux de Dieu, tout est possible. Cela demande un travail sur soi mais par une méditation quotidienne nous pouvons laisser Dieu transformer nos cœurs et nos pensées.

A présent, que recherches-tu réellement?

Pour une vie passionnée,

                                                            Emma