Bonne année 2020 !

Bonjour à toutes,

C’est après quelques mois d’absence que je décide de reprendre l’écriture de ce blog.

L’année 2019 fut l’année la plus difficile mais aussi la plus belle que j’ai eu à vivre.

Elle a commencé sous morphine pour des douleurs à l’épaule et en même temps par la découverte d’une maladie auto-immune, la thyroïdite d’Hashimoto. S’ensuivent des mois de douleurs physiques, d’épisodes récurrentes de fièvre, des problèmes digestifs, la perte de mon emploi, des difficultés financières et avec tout cela, la préparation de mon mariage qui a eu lieu cet été.

L’année s’est terminée aussi difficilement qu’elle a commencée : des vomissements spontanés répétés pendant plusieurs mois, des vertiges et pertes d’équilibre, un arrêt de la formation que j’avais commencé depuis peu et une fatigue chronique tellement intense qu’il m’était difficile de faire le moindre effort. Ecrire devenait même une lourde corvée. Pour une personne active et indépendante, je me sentais vulnérable et cela rendait les choses encore plus difficile à vivre.

Voilà pourquoi cette année aura été à la fois la plus difficile et la plus belle que j’ai eu à vivre. Et dans toutes ces saisons, Dieu a été vraiment fidèle.

J’aurai l’occasion d’écrire différents articles à propos de ces différentes saisons, car il y a beaucoup à dire sur la bonté et la grâce de Dieu. Je pourrai également vous partager ce que j’aurai appris à travers chacune de ces saison, en espérant vous encourager à tenir dans la foi, même s’il est humain et normal de douter et de vouloir abandonner, ce qui m’est arrivé plusieurs fois.

Malgré tout, Dieu est bon, il pourvoit à nos besoins au-delà de nos espérances, il demeure fidèle à ses promesses et n’abandonne jamais ses enfants.

Alors que puis-je vous souhaiter pour cette nouvelle année ?
La vie est faite de joies et de peines mais nous pouvons accueillir chaque saison avec plaintes – ou bien avec reconnaissance, en vue de grandir dans notre foi et dans notre caractère.


Je vous souhaite donc le courage, la force, la patience et la persévérance durant cette nouvelle année. Gardant, en toutes choses et en tout temps, nos cœurs et nos yeux fixés sur notre espérance, notre joie, notre paix, Jésus.

Bonne année 2020, soyez bénies !

Pour une vie passionnée,

                                                            Emma

Déconnexion

A l’heure où les esprits se portent vers les préparatifs des fêtes de fin d’année, j’observe.

Les supermarchés se remplissent de sapins, de chocolats et de somptueux cadeaux, les publicités se donnent à cœur joie pour éveiller les désirs des enfants, les chaînes télévisées nous poussent déjà dans la belle et chaleureuse atmosphère de Noël avec des téléfilms romantiques tels que le fiancé des neiges ou coup de foudre à Noël (j’ai inventé ces titres mais l’idée est là), les commerçants présentent leurs vitrines féeriques et les décorations de rue nous amènent petit à petit vers le mois de décembre.

Pour certains, cette période de « magie » et de féerie est attendue impatiemment, pour d’autres elle est synonyme de cauchemars : courir dans tous les sens pour trouver le cadeau idéal, supporter la foule dans les magasins, organiser un repas festif et onéreux, dépenser son temps, son énergie et son argent en somme.

Toutes ces choses ne sont pas pour autant mauvaises et mon objectif n’est pas de dénigrer mais plutôt de réfléchir. Juste pour se demander l’intérêt de tout cela. Savoir s’arrêter et se poser les bonnes questions.

Aller là où le marketing nous dicte d’aller ou prendre le temps de connaître nos réels besoins?

Fêter Noël juste pour s’offrir des cadeaux et passer de bons moments en famille ou aussi se rappeler la naissance de Jésus qui nous a donné sa vie pour nous sauver?

Fêter la fin de l’année avec ses proches, manger des mets raffinés et boire du champagne, ou aussi être reconnaissant pour l’année écoulée et pour celle qui arrive ?

Vivre comme si tout était acquis ou bien se rappeler que tout n’est que grâce?

Romains 12 v 2 : « Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence afin de discerner quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait. »

Cette année, j’ai choisi de me déconnecter et de ne pas me laisser emporter par toute cette frénésie. Me déconnecter pour mieux me connecter, à l’Essentiel.

 

Et vous?

 

Pour une vie passionnée,

                                                            Emma